Document à télécharger

Guide ADEME : Le compostage et le paillage.

Je composte

Epluchures, restes de repas végétaux, fleurs fanées, marc de café, sachets de thé, coquilles d’œufs… C’est fou tout ce que l’on peut mettre dans un composteur !

Le compostage est un processus naturel qui permet la décomposition de nos déchets organiques par des micro-organismes, des champignons et invertébrés. Tous ces biodéchets se transformeront en un engrais naturel et performant qui enrichira vos plantations et votre potager.

En adoptant cette pratique, vous réduirez d’un bon tiers le poids de votre poubelle. Bonus : sans les déchets fermentescibles, elle sentira nettement moins mauvais.

⇒ Je composte dans mon jardin

Je réserve un récipient pour recueillir les biodéchets dans ma cuisine. Puis dans mon jardin je crée une zone de compostage en tas ou en bac. Je viens mélanger mes déchets alimentaires avec mes déchets de jardin pour créer du compost.

Depuis plusieurs années, le SIRTOMM propose la mise à disposition de composteur individuel (sous certaines conditions) et vous forme à son utilisation. Ça vous intéresse, contactez-nous !

⇒ Je composte aussi en appartement

Je peux avec mes voisins monter un projet de compostage collectif. Comment ça marche ?? Former un groupe de volontaires motivés, le SIRTOMM installe, après validation du projet, des composteurs au pied de votre immeuble et les habitants gèrent le site. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Je peux aussi utiliser un lombricomposteur pour composter à l’intérieur. Le SIRTOMM met à disposition sous forme de prêt un lombricomposteur pendant 1 mois pour tenter l’expérience avant d'investir : consulter la convention de prêt.

⇒ Je paille et broie les feuilles mortes de mon jardin

Pour éviter d’amener tous mes déchets verts à la déchèterie, j’utilise mon herbe en paillage ou en apport dans mon compost (en petite quantité). Je broie mes branchages à l’aide d’une tondeuse (petits diamètre) ou d’un broyeur.